espaceampouleled


Quelles économies pour une ampoule LED ? 


Les LED (light-emitting diode) ou diodes électroluminescentes sont actuellement des ampoules faisant partie de celles qui sont les plus performantes. Leur principal avantage est leur consommation électrique qui est 5 fois moins importante que celle d’une ampoule à filament du type halogène. Si vous pensez vous orienter vers l’éclairage LED, vous constituerez un investissement rentable sur le long terme. Explications.

Une ampoule LED est peu gourmande

lampe ledLa consommation d’une ampoule LED est peu significative sur votre facture d’électricité comparée à celle d’une ampoule à incandescence. Le plus souvent, elle est apposée d’une mention qui explique cette différence. Par exemple, vous pouvez trouver sur une ampoule LED l'inscription 9 W = 60 W qui en dit long sur l’économie d’énergie qu’elle apporte. Ceci signifie que la lampe led consomme 9 W pour produire la quantité de lumière d’une ampoule à filament de 60 W.

En faisant le calcul, vous pouvez en déduire que sur une utilisation de 10 h, l’énergie dépensée pour faire fonctionner l’ampoule LED est de 60 W, contrairement à l’ampoule à incandescence qui atteint les 600 W. De plus, en utilisant 10 ampoules à diodes électroluminescentes restant allumées pendant 6 h par jour, le coût énergétique n’est que de 30 € par an, alors qu’avec une lampe classique, la facture s’élèverait jusqu’à 200 € par an.

L’ampoule LED comparée à l’ampoule fluo compacte

La comparaison entre ces deux technologies par rapport à leur consommation électrique respective est assez simple. Cependant, l’une des autres qualités de la LED est sa durée de vie. Avec ce critère qui pèse encore pour la diode électroluminescente, l’ampoule fluo compacte ne fait pas le poids. En effet, une ampoule LED peut durer jusqu’à 20 000 h, voire 50 000 h d’utilisation.

Qui plus est, l’ampoule fluo compacte présente de multiples inconvénients non négligeables tels que les risques d’intoxication au mercure ou au béryllium si le verre se brise, la faible résistance aux allumages et aux arrêts répétitifs, l’émission d’ondes électromagnétiques, etc.