espaceampouleled


Éclairage : l'art de choisir un angle de diffusion 


L’angle de diffusion, appelé également angle d’ouverture ou angle de rayonnement, est l’angle qui quantifie l’intensité visuelle d’un flux lumineux. Pour vous y trouver, voici l’essentiel à savoir en ce qui le concerne.


L’angle de diffusion

L’angle de diffusion est exprimé en degrés sous forme de D ou « ° ». Il se mesure à partir du point où la source de la lumière produit l’intensité maximale c'est-à-dire du centre jusqu’à ce que l’intensité de la lumière se perde jusqu’à 50 %. Un angle de rayonnement large donne une lumière douce et étendue. Par contre, un angle de diffusion petit produit une lumière intense et directionnelle.


Les angles de diffusion

Il existe quatre différents types d’angles de diffusion dont l’angle inférieur à 30°, entre 30° et 45°, entre 45° et 60° et supérieur à 60°. L’angle inférieur à 30° ou éclairage d’accentuation est généralement utilisé pour éclairer les pièces professionnelles telles que les boutiques, expositions d’art et les musées. L’angle compris entre 30° et 45° appelés aussi éclairage directionnel est employé pour la mise en valeur d’un objet ou d’un endroit particulier. L’angle situé entre 45° et 60°, appelés généralement angle directionnel, permet d’avoir une intensité de lumière qui n’est ni trop large ni trop directive. Enfin, l’angle supérieur à 60° est appelé éclairage général. Il est utilisé pour diffuser une lumière au sol et sur les murs sans éclairer le plafond. Il n’occasionne pas de perte de luminosité.

Pour illuminer une cuisine, un éclairage d’accentuation est nécessaire. L’angle de rayonnement habituel se trouve entre 35° et 40° idéalement posé au-dessus des plans de travail. Pour le séjour, il est mieux d’opter pour les spots à faisceau large, c'est-à-dire un éclairage général dont l’angle de diffusion recommandé se situe entre 90° et 120 °C.